web analytics

Navigation

Pour tout savoir sur les projets publiés, cliquez sur les menus en haut.

Pour consulter les dernières news, visitez les différentes catégories ci-dessous.

Vivre

 

Les critiques :

 

« Deux textes se détachent du recueil dont Vivre de Christian Simon. Un jeune enfant surdoué a la chance de voir les représentants du petit peuple, tels les elfes ou les fées. Cette faculté lui crée quelques difficultés dans la vie quotidienne jusqu’au jour où il apprend qu’il est atteint d’une tumeur incurable. Seul le passage dans l’autre monde peut le sauver, en abandonnant sa vie terrestre. Une superbe histoire bien racontée (…) » La suite sur Phénix-web

 

« Un autre texte très intéressant aussi, c’est Vivre de Christian Simon. L’histoire de ce petit garçon qui se souvient de tout depuis sa conception et sa fin tragique m’ont beaucoup touché (…) J’ai eu des coups de coeur, comme à chaque anthologie que je lis, et le texte de Christian Simon Vivre est mon préféré (…) » La suite sur Bibliothèque de Mara

 

« Chez Christian Simon, scénariste de BD mais aussi novelliste qu’on avait déjà pu découvrir notamment dans Soltice avec sa nouvelle Oubli qui narrait l’histoire d’un homme qui voyait une fée dans une ampoule, Christian Simon donc réitère avec un jeune garçon qui se souvient de tout ce qu’il a vécu depuis sa conception, et qui voit autour de lui des personnages oniriques. Deux ambiances proches qui donne des frissons (…) » La suite sur Chroniques de l’Imaginaire

 

« D’autres textes vont puiser dans le fonds mythologique. Vivre ! de Christian Simon, est le récit d’une enfance extraordinaire, en équilibre acrobatique entre un destin tragique et un conte merveilleux (…) » La suite sur Actusf.com

 

« L’enfant-narrateur de « Vivre » (Christian Simon), est atteint d’hypermnésie (mémoire plus qu’exceptionnelle) mais il est aussi le seul à discerner toutes ces créatures fantastiques qui peuplent le quotidien de son entourage. Parmi ces créatures, il y a Mnashtai, insecte géant et rampant qui lui enfonce son dard dans le front chaque nuit. Une tumeur se développera et forcera le personnage à faire un choix difficile. Une nouvelle faussement tragique et d’une puissante poésie (…) » La suite sur Rana Toad